Makaya McCraven


SAMEDI 6 JUILLET

 20h30 – Scène des Platanes

Makaya McCraven > batterie // Junius Paul > basse // Matt Gold > guitare
Greg Spero > claviers // Irvin Pierce > saxophone


© David Marques

Etoile montante de la scène jazz de Chicago, Makaya McCraven est un batteur en quête permanente du beat global.
Ce scientifique du rythme échantillonne et sample ses meilleures improvisations, réarrange les séquences qu’il découpe pour créer une œuvre nouvelle et unique. Cette méthode de travail initiée en 2015 par une douzaine de sessions live n’a cessé d’être peaufinée depuis.

Dans son dernier disque, Universal Beings, sorti en octobre et enregistré avec la crème du renouveau jazz, il explore en toute liberté les nouveaux espaces des musiques improvisées et nous propulse dans une musique transcendantale où le spiritual jazz (great black music), le free jazz, les pulsations post-bop, les rythmiques africaines ou les beats hip-hop se connectent en une seule vibration, universelle.

L’enregistrement, c’est le plus fort de l’expérience, remanié et amélioré ; le live c’est l’incertitude du moment et le plaisir d’une musique en train de se faire.

« Venez au concert ! A mon sens, ce serait appauvrissant de simplement transposer l’improvisation telle quelle, sur le disque. Cette improvisation s’est faite à un moment et doit rester pour ce moment. C’est en l’utilisant comme une source de matière première et de brainstorming que je peux en tirer une interprétation nouvelle, que les gens pourront écouter encore et encore.Je peux photographier un moment précis et le travailler. Mais même sur le disque, tout n’a pas besoin d’être méticuleux  » Makaya McCraven


citation presse Charlie Jazz Festival
Makaya McCraven rend avant tout hommage aux sons et aux histoires en provenance des contextes géographiques dans lesquels il s’est retrouvé durant les différentes sessions. “Universal Beings” porte en lui un message global d’unité et de paix, embrassant la transcendance musicale dans toute ses dimensions. » Open Jazz du vendredi 26 octobre 2018, France Musique


© Makaya McCraven